T-O-Mirail Reynerie Bellefontaine Bagatelle Pradettes Faourette Lafourguette Mirail-Universite Basso-Cambo tous les quartiers
Accueil > Dossiers > Les 20 ans des Maisons de Chômeurs > Témoignage d’Emilie Lecourtois, créatrice d’une association

Témoignage d’Emilie Lecourtois, créatrice d’une association

« La solidarité entre chômeurs »

Article proposé le jeudi 16 novembre 2006, par Emmanuelle Deleplace


« Après une licence de lettres et une formation en communication universitaire trop généraliste, j’ai fait une formation qui était elle très professionnalisante de chargée de production. A l’issue de cette dernière, j’étais immédiatement embauchée en tant qu’emploi jeune, comme médiatrice culturelle. Au bout d’un an j’étais licenciée, comme la plupart du personnel de cette association. Rapidement, je me suis rendue compte que la recherche d’emploi salarié serait très difficile car, sur tous les postes pour lesquels je postulais, on embauchait en CAE, Contrat d’accompagnement dans l’emploi, réservé aux chômeurs de longue durée. »

« J’ai donc décidé de créer mon propre emploi.C’est alors que je me suis tournée vers la maison de chômeurs Avenir pour m’aider dans ma préparation. C’est vraiment à Avenir que mon projet a pris corps, grâce à cet accompagnement amical que je n’ai trouvé dans aucune autre structure d’aide aux créateurs. Je voulais monter une structure de diffusion et création de spectacles vivants à caractère pédagogique. Un autre chômeur avait déjà créé une association culturelle avec cette vocation. Comme il venait de retrouver un poste salarié, il m’a légué sa structure, ce qui m’a évité pas mal de démarches. C’est ça la solidarité entre chômeurs. »

« Je suis toujours officiellement demandeur d’emploi car le statut de créateur d’association n’est pas reconnu et je ne pourrai pas créer une entreprise commerciale dans le secteur culturel à vocation sociale. Je travaille avec une conteuse qui était au chômage et que j’ai embauchée en CAE et nous montons des ateliers pour aider les femmes à la recherche d’emploi à reprendre confiance en elles. Tout naturellement c’est à Avenir que nous avons réalisé nos premières prestations. »

Répondre à cet article

Contact | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Florence Corpet, webmaster