T-O-Mirail Reynerie Bellefontaine Bagatelle Pradettes Faourette Lafourguette Mirail-Universite Basso-Cambo tous les quartiers
Accueil > Le Sept numéro 135 - Décembre 2010

Le Sept numéro 135 - Décembre 2010

Dernier ajout : 3 mars 2011.

Avec un dossier sur le Grand projet de Ville

<rubrique122> Retrouver l’ensemble des articles du dossier de ce numéro dans le dossier GPV du site

<article1563>L’article « Un jour de fête au quartier » dans « la vie du quartier »


Derniers articles

  • La visite du jour : l’Arche en Agenais

    article proposé le 3 mars 2011, par l’équipe de TO7

    Aujourd’hui 9 décembre 2010, à l’occasion du vernissage de l’exposition de peinture de Claude Dupouy, nous avons reçu la visite de l’association l’Arche en Agenais. Jean-Paul, Philippe, David, Arnaud, Benoît, Matthieu, Véronique, Luc et Christelle sont des membres de cette association. Implantée à Astaffort, l’association l’Arche en Agenais a été créée en 1993 pour répondre en Lot-t-Garonne, aux besoins des parents soucieux de l’avenir de leur enfant devenu adulte ayant un handicap mental. Sa mission est de (...)

    (lire la suite)

  • Et boum ! C’est le choc (culturel) !?

    Le point de vue d’un allemand sur un quartier, une ville, un pays.

    article proposé le 3 mars 2011, par Marcel Saur
    Popularité: 3 étoiles ! 1 commentaire

    Un jeune français, sortant de la boulangerie avec deux baguettes de pain sous le bras et Arthur, son perroquet qui parle, provoquant un accident… Voici la première image qui apparaît dans la tête d’un jeune allemand quand il pense à la France. Meilleur ami de chaque Allemand étudiant le français à l’école, le livre contenant cette fameuse phrase a beaucoup influencé la pensée de toute une génération sur ce pays voisin de l’autre rive du Rhin.
    Pour éviter la désertion intellectuelle après le bac, j’ai (...)

    (lire la suite)

  • Editorial

    article proposé le 3 mars 2011, par La rédaction du Sept

    Il n’est pas faux de dire, après plus de 30 années de mesures et de dispositifs, dans le cadre de la politique de la ville, que non seulement la situation des habitants de ces territoires ne s’est pas améliorée mais s’est dégradée.
    Réduire le chômage et l’échec scolaire, restaurer la sécurité et la tranquillité, améliorer le cadre de vie, aucun de ces objectifs ne semble avoir était atteint.
    A partir de 2001, une nouvelle approche, le Grand Projet de Ville (GPV) se voulait beaucoup plus ambitieuse, à (...)

    (lire la suite)


Contact | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Florence Corpet, webmaster